call-us-beaute-minceur-info
  • fb-beaute-minceur-info
call-us-beaute-minceur-info

Le Psoriasis et ses effets secondaires cardiaques et cancéreuses

Le Psoriasis augmente les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancer ….

Le Psoriasis est communément connu comme une maladie de la peau qui se manifeste par des démangeaisons et l’apparition de plaques rouges sur la peau. Mais scientifiquement parlant, c’est une pathologie chronique de la peau et d’autres organes tels que les articulations, les muqueuses, voire même du système cardiovasculaire et d’autres encore. La plus répandue étant bien sur celle qui affecte la peau.

Elle se manifeste par une inflammation dermique suivie d’une régénération excessive des cellules cutanées avec parfois une desquamation de la région superficielle de l’épiderme ou l’apparition de zone boutonneuses appelées plaques psoriasis. Selon les parties du corps atteintes, les plaques psoriasis peuvent:

  • soit gratter (psoriasis du cuir chevelu, psoriasis des zones tégumentaires en général)
  • soit s’enflammer (le psoriasis inversé, le psoriasis en goutte, le psoriasis pustuleux…).

Tout ceci n’est guère nouveau pour tout le monde. Ce qu’il faut pourtant savoir c’est que cette infection cutanée se révèle être un catalyseur puissant de maladies plus sérieuses affectant le corps humain. Il a été révélé que le cancer de la peau ou encore certaines pathologies cardiaques ont une relation avec le Psoriasis.

Les traitements pour éradiquer la maladie complètement n’existent pas encore à ce jour. Par contre des traitements pour atténuer les effets ainsi que sa propagation ont déjà fait leur preuve comme le sérum Luminesce, de nombreux témoignages en attestent.

1) Le Psoriasis : une des causes du cancer de la peau

Une étude a révélé des liens entre le développement d’un cancer hématologique et le fait d’être atteint de cette infection dermatologique. L’information a été publiée dans le Journal « of the American Academy of Dermatology ».

Les recherches ont été menées par des scientifiques américains, du « Chicago College of Medicine ». Les résultats ont montré que cette maladie augmente le coefficient de développement d’un cancer de la peau ou d’un cancer hématologique (cancer qui atteint qui atteint les globules blancs de la moelle osseuse) de 1,53 plus que la moyenne des personnes saines.

En d’autres termes, le risque de formation de cellules cancéreuses dans le sang, ou dans les ganglions ou encore dans la moelle osseuse sont plus élevées pour les patients touchés par cette maladie cutanée.  Ce constat résulte de comparaisons effectuées entre des cas de personnes avec ce problème dermatologique et des individus sains. Mais il faudrait encore pousser plus loin les recherches pour plus de précisions.

D’un autre côté, pour les personnes déjà atteintes de cancer, le fait d’être touché ou non par le Psoriasis n’influe en rien sur les chances de guérison ou de dégradation de l’état des patients.

2) Les pathologies du cœur et le Psoriasis

Un lien de cause à effet a été mis à jour par Haley B. Naik et son équipe entre la dite pathologie cutanée et les complications cardiaques. Leurs études ont apporté la preuve qu’un pourcentage avoisinant les 2 à 3% des français atteints de Psoriasis est victime d’Infarctus.

Mais dans ce cas-ci il a été également souligné que l’augmentation des risques d’apparition de problèmes cardiaques est proportionnelle au degré de sévérité de l’affectation dermique de l’individu concerné.

Si l’on entre dans les détails, plus le Psoriasis est classé « sévère » chez un individu et plus son organisme secrète des cellules immunitaires responsables d’inflammations de vaisseaux importants. D’où l’association à l’Infarctus. Autrement dit, les vaisseaux sanguins sont plus irritables lorsque ces cellules immunitaires sont produites en abondance dans le sang.

Des recherches plus avancées ont notamment révélé des chiffres plus concrets concernant ce lien entre les deux maladies. 58% de chances d’être sujet aux problèmes cardiaques sont calculés pour des cas de psoriasis sévères. Et d’un autre côté, il y a également 57% de chances de mourir d’une maladie cardiovasculaire pour ces mêmes malades.

3) Solutions et traitements

Malgré le fait que cette maladie cutanée ne soit pas mortelle et non contagieux, le Psoriasis occasionne tout de même des gênes non négligeables à la personne qui en est atteint. Malheureusement, étant une maladie chronique, elle ne peut être éradiquée complètement de l’organisme d’un individu.

D’autant plus que les causes directes demeurent encore floues, exception faite des quelques facteurs favorisant leur poussées à l’instar du stress, des expositions à des substances chimiques, la consommation de substances psychotropes, la forte exposition aux rayons solaires, les divers changements climatiques, la prédisposition génétique et autres encore. 

La variété de ces facteurs témoigne de la complexité de l’apparition de cette maladie systémique dans l’organisme. D’où la difficulté à mettre le doigt sur la vraie cause du Psoriasis

En attendant, la médecine ne s’endort pas et propose des traitements visant à maîtriser les poussées de crises. Ces solutions visent aussi à contrôler la propagation occasionnant des troubles mais également à prévenir les rechutes.

Comme le psoriasis peut être soit douloureux, soit provocant des démangeaisons, les bases de traitements varient à cet effet en fonction de l’apaisement de ces symptômes.

Dans le cas des démangeaisons, il existe aujourd’hui plusieurs traitements locaux allant dans le sens de la réduction des apparitions des cicatrices rouges et aussi des effets de démangeaisons de la peau.

Dans le cas de douleurs dus à l’inflammation des zones atteintes, la base des médications est surtout composée de composants corticostéroïdes ou de rétinoïdes. Ces derniers sont connus pour leur propriété calmante et antalgique.

Mais dans un cas comme dans un autre, l’utilisation des médicaments et la fréquence des applications cutanées doivent toujours s’accompagner de conseils d’un professionnel de la santé. Le degré de la sévérité de la maladie est une constante à définir pour pouvoir facilement la maîtriser et ainsi en éviter les conséquences désastreuses.

Il peut aussi arriver que les symptômes se compliquent. Dans ces cas-là il est souvent recommandé d’essayer un autre genre de traitement, comme celle de la thérapie alternative.

Si des résultats positifs ont été maintes fois signalés lors des recours à ce type de traitement, la prudence est encore de mise pour éviter toute exposition plus toxiques encore. Le traitement en question est basé sur une technique d’exposition par rayonnements ultraviolets.

On utilise des lampes spéciales à rayons UV d’une longueur d’onde comprise entre 311 et 313 nm pour traiter les zones atteintes. La raison pour laquelle la prudence est de mise réside dans le fait que la manipulation de ces lampes est restreinte à un temps d’exposition bien défini. Tout ceci afin de ne pas brûler le patient ou de l’exposer à une surdose.

4) Le sérum et la crème de jour Luminesce agissent efficacement pour lutter contre le psoriasis

Au final, comme la manifestation du Psoriasis le plus caractéristique et le plus fréquent se présente par les rougeurs, les démangeaisons et la desquamation cutanée, le plus indiqué comme traitement est de prendre soin de la peau.

Des pommades existent en pharmacie notamment. Mais une association de l’utilisation de la crème de jour hydratante LUMINESCE avec le sérum de longévité est connue pour ses capacités à prendre soin de la peau tout en stoppant sa desquamation.

Ce traitement contribue largement au ralentissement de l’élargissement de la zone affectée mais aussi à réduire considérablement les plaques rouges. Composée essentiellement de facteurs de croissances et conçues par la manipulation de cellules souches, la crème du jour agit en profondeur pour protéger activement les peaux sensibles contre les rayons du soleil.

Le sérum de Longévité Luminesce quant à lui, avec ces 200 facteurs de croissance, stimule et hydrate favorablement la peau. Il évite ainsi la desquamation accrue des zones de rougeurs. L’action combinée de ces produits contribue largement au contrôle de l’extension des zones inesthétiques de la peau et au final diminue radicalement le psoriasis  

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*