call-us-beaute-minceur-info
  • fb-beaute-minceur-info
call-us-beaute-minceur-info

DIGESTION et SUPERS ANTI-OXYDANTS

Les supers antioxydants pour vaciliter et améliorer la digestion

Pour rester en forme et en bonne santé, il faut impérativement renouer avec les bonnes habitudes alimentaires. En d’autres termes, il faut retrouver le plaisir de manger et de bouger. Il est également important d’être à l’écoute de son corps en mangeant lorsqu’on a faim et en s’arrêtant lorsqu’on est rassasié. Il est également fondamental de mieux connaître les différents apports de l’alimentation. Pour lutter contre l’effet oxydant des radicaux libres sur le système immunitaire, l’organisme a besoin d’antioxydants.

Il ne faut pas négliger le rôle des antioxydants, car c’est grâce à eux que l’organisme a la possibilité de mieux se protéger contre les cancers et les maladies cardiovasculaires, en augmentant les capacités de l’ADN à se réparer.

 

1 – Les différents types d’antioxydants

Pour une protection antioxydante optimale, il faut que deux différents types d’antioxydants travaillent dans l’organisme :

  • Les antioxydants produits par l’organisme par la synthétisation moléculaire et qui forment ce qu’on appelle le « système antioxydant interne »
  • Les antioxydants provenant de l’extérieur (apportés par l’alimentation ou en cure).

Le système antioxydant interne

Ce système est composé de plusieurs enzymes présents dans l’organisme, qu’on peut classer en 2 catégories en fonction de leur rôle :

  • La catalase, le glutathion peroxydase, le glutathion oxydase et le glutathion réductase qui empêchent la production de radicaux libres
  • Le superoxydedismutase cytoplasmique et le superoxydedismutase mitochondriale qui interceptent les radicaux libres en mouvement.

Il est important de préciser que l’activité de ces enzymes est conditionnée par la présence d’oligo-éléments comme le cuivre, le zinc, le manganèse, le fer ou le sélénium. Pour stimuler la production de ces enzymes, il faut donc s’assurer de manger correctement afin d’éviter les carences.

Le système antioxydant externe

Les antioxydants en provenance de notre alimentation peuvent être également subdivisés en 2 groupes :

  • Ceux qui sont solubles dans la graisse : vitamine E, vitamine D, coenzyme Q10, caroténoïdes.
  • Ceux qui sont solubles dans l’eau : vitamine C, acide folique, flavonoïdes

 

2 – Où trouver les antioxydants ?

On distingue deux sources principales d’antioxydants dans l’alimentation :

  • Les nutriments

La vitamine C, la vitamine D, la vitamine E, l’acide folique, le béta-carotène, le cuivre, le zinc, le fer, le sélénium ou le manganèse sont présents dans l’alimentation. Il suffit de manger des oranges, du poisson gras, de l’huile de canola, de l’asperge, des carottes, des palourdes, des légumineuses, des épinards, des noix du Brésil ou encore du quinoa.

  • Les super antioxydants ou composés phytochimiques

Les composés phytochimiques sont des antioxydants très puissants. On retrouve les caroténoïdes, les flavonoïdes, les indoles, les composés soufrés, etc… Les puissants antioxydants jouent un rôle fondamental au niveau cellulaire. Ils ont la capacité de pénétrer les cellules vivantes et de les protéger. Hormis le coenzyme Q10 qui est très rare et en petite quantité dans les plantes, la plupart des composés phytochimiques sont disponibles dans les fruits et les légumes comestibles :

– les petits fruits colorés (fraise, framboise, mûres),                                                                                                                                                                                                                                              

– les légumineuses (haricot rouge, haricot de soya, haricot noir),

– les crucifères (brocoli, chou, chou-fleur),

– les alliacées (ail, oignon, ciboulette), – les agrumes (orange, pamplemousse, citron),

– les épices (thym, gingembre, origan, curcuma),

– le thé vert,

– le cacao,

– les tomates,

– les pommes …

 

3 – Quel est l’apport journalier d’antioxydants nécessaires ?

On peut retrouver des antioxydants sous la forme de suppléments alimentaires, plus concentrés et plus riches. La présentation sous forme de gel du complément RESERVE de Jeunesse Global permet une meilleure absorption par l’organisme. L’apport quotidien en nutriments est indispensable. En ce qui concerne les composés phytochimiques, il est difficile de déterminer les besoins journaliers de l’organisme. On recommande généralement 5 fruits et légumes par jour.

Les radicaux libres provoquent une réaction en chaîne qui entraîne inévitablement le vieillissement prématuré des cellules. Il est donc important d’adapter l’apport journalier en fonction de l’âge et du sexe. Les hommes entre 19 et 50 ans devront consommer entre 7 à 8 portions de fruits et légumes par jour contre 8 à 10 chez les femmes. Au-delà de 50 ans, le nombre de portions à consommer en moyenne est de 7 pour les hommes comme pour les femmes.

+ Détail sur tous les fruits naturels, pleins d’antioxydants contenus dans le concentré « RESERVE », lire mon article à ce sujet dans le MAG !

Votre commentaire nous intéresse !   reserve-1024x602